Category Archives: En passant

Diplôme, petits fours et nostalgie (un brin seulement!)

Depuis hier c’est officiel, je suis diplômée du Master ID. Après deux années passées à cumuler boulot, études et vie de famille, me voici enfin “masterisée” et l’heure du bilan a sonné. Qu’est-ce qu’il me reste de cette expérience?Remise des diplomes

  1. un mug, une feuille A4 cartonnée et une photo souvenir (le tout gracieusement offert par la HEG lors de la cérémonie de remise des diplômes)
  2. un travail de recherche sur l’évaluation de la performance de la veille, dont une version abrégée devrait paraître bientôt dans une revue spécialisée
  3. un travail de Master sur la gestion prévisionnelle du personnel dans une bibliothèque universitaire
  4. des anciens camarades (malheureusement on n’a pas réussi à faire une photo de groupe!) que j’aurais sans doute le plaisir de côtoyer à nouveau dans mon avenir professionnel
  5. le plaisir d’apprendre, de goûter une nouvelle fois à la vie d’étudiante, bien que ce soit légèrement différent la trentaine passée (disons un peu moins rock’n’roll!)
  6. un sentiment d’accomplissement et un soupçon de fierté
  7. des compétences managériales, une méthodologie solide en matière de résolution de problème et de conduite de projet

Lors de discussions récentes avec des diplômés du Bachelor ID qui ont déjà quelques années d’expérience professionnelle à leur actif, je me suis aperçue que plusieurs d’entre eux étaient tentés par l’expérience Master ID. Je les ai bien sûr encouragé dans cette voie tout en leur conseillant de bien réfléchir aux efforts qu’ils devront consentir et en leur rappelant les contraintes liées à la formation (deux jours de cours par semaine, les déplacements jusqu’à Battelle, des travaux d’envergure à réaliser, etc.).

Si vous aussi êtes intéressé par ce cursus, n’hésitez pas à prendre contact avec moi (via Twitter ou LinkedIn). Je vous ferai part de mon expérience et vous renseignerai volontiers sur le contenu des cours, la charge de travail et la compatibilité des études avec votre activité professionnelle et/ou vos engagement familiaux.

Compte rendu: Regards croisés sur les métiers des sciences de l’information

Depuis bientôt quatre ans, en ma qualité d’assistante à la HEG et de professionnelle concernée, je suis avec attention les questionnements sur l’évolution des métiers. A ce titre, j’ai accepté l’invitation d’Infoclio à rendre compte du dernier ouvrage de Jean-Philippe Accart  Regards croisés sur les métiers des sciences de l’information: bibliothèques, archives, documentation, musées. D’autres l’ont commenté avant moi et  y ont trouvé “une réflexion approfondie sur les changements en cours et quelques fondamentaux concernant ces métiers.” Personnellement, je suis plus réservée sur la profondeur de l’analyse mais il ne fait aucun doute que les futurs étudiants du cours Culture et identité professionnelle y trouverons de quoi alimenter leurs fiches signalétiques.