La bonne personne au bon endroit au bon moment : aussi dans les bibliothèques ?

Tous les professionnels de l’information connaissent la devise: “la bonne information à la bonne personne au bon moment.” Il existe un credo similaire dans le domaine des ressources humaines: “la bonne personne  au bon endroit au bon moment (qui fasse ce qu’il faut) .” Les anglo-saxons appellent cela le succession planning. Dans son ouvrage Effective Succession Planning, William Rothwell décrit cette démarche comme “un effort délibéré et systématique d’une organisation d’assurer la continuité dans les postes clés d’encadrement, de retenir et de développer le capital intellectuel et les connaissances et d’encourager l’avancement individuel.”

En Suisse,  ce qui se rapproche le plus de cette approche est ce qu’Yves Emery et François Gonin nomment dans leur ouvrage Gérer les ressources humaines (2009) la gestion prévisionnelle du personnel. Il s’agit du « processus par lequel  l’organisation  identifie ses besoins en ressources humaines, quantitatifs et qualitatifs, en fonction de l’évolution prévisible de l’organisation et du personnel en place, afin d’optimiser la gestion des effectifs ». Ce processus chapeaute en quelque sorte tous les autres processus RH. Il affirme une approche stratégique et anticipative des ressources humaines et entretient des liens étroits avec la gestion de la performance et le développement des compétences.

Ces concepts sont-ils appliqués dans les grandes bibliothèques ? Paula Singer et Gail Griffith rapportent plusieurs initiatives de ce type dans des bibliothèques américaines. Leur livre Succession planning in the library (2010) est une boîte à outil très pratique pour mettre en place une planification de la relève dans le contexte d’une bibliothèque. Mais peut-on appliquer ces techniques dans le contexte d’une bibliothèque universitaire en Suisse ?

C’est à cette question que tentera de répondre mon travail de master avec comme terrain de recherche la bibliothèque universitaire de Lausanne. Il s’agira de faire le point sur les techniques de gestion RH actuelles et d’analyser dans quelle mesure des principes et des outils de gestion prévisionnelle et de planification de la relève pourraient être implantés dans une telle institution. J’essayerai de proposer des solutions pragmatiques et applicables pour que le personnel puisse s’adapter et disposer des compétences nécessaires pour assurer les missions futures d’une bibliothèque académique.

Advertisements

2 thoughts on “La bonne personne au bon endroit au bon moment : aussi dans les bibliothèques ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s